Les locaux

Dès le début, la municipalité de Bièvres mit à notre disposition un local, place de l’Église. Il fut aménagé en salle de travail, salle de projection, laboratoire et photothèque. Mais en 1961, le colonel et maire de Bièvres, ayant d’autres priorités culturelles, récupéra brusquement ce local pour y stocker les meubles de son nouveau garde.

 

Les responsables du Club louèrent alors en novembre 1962, à Paris (plus facile d’accès pour la plupart des membres) 28 ter rue Gassendi (avec accès aussi par le 57 rue Daguerre), un entrepôt au rez-de-chaussée de 37 m² d’une épicerie à l’abandon. Tous les travaux et aménagements ont été réalisés par des bénévoles du Club, et brillamment inaugurés un an après.

En 1968, le nouveau propriétaire a voulu vendre le local, et menaçait d’expulser le Club, qui a alors acheté les murs en octobre (en finançant la dépense par des prêts, des dons, des années de cotisation d’avance, et des subventions, sans recours aux banques). Jouant les médiateurs entre le propriétaire et d’autres locataires, le Club a pu aussi acheter une cave, immédiatement rattachée au rez-de-chaussée. Ainsi est né notre local actuel Gassendi-Daguerre, impliquant quelques difficultés financières temporaires, mais une stabilité à long terme. Ces locaux ont été régulièrement rénovés, notamment en 2009 pour l’intérieur, en 2016 pour la façade sur rue, et en 2017 pour la Galerie Daguerre.

Gérard SCHNECK

Une antenne du Club a été relancée à Bièvres avec des activités spécifiques à partir de l’automne 2013, dans la « Maison des Photographes et de l’Image », des locaux neufs sous la mairie inaugurés le 2 juin 2013 pendant la 50° Foire Internationale de la Photo. Le Club a aussi créé au début des années 1960′ une section à Versailles, qui a pris son indépendance en 1987 pour former le Club de Versailles-Image, toujours très actif.

RETOUR >